Galvanisation et peinture : des procédé industriels écologiques ? En GBM, oui.

Grace au progrès technique, un certain nombre de traitements du métal associés à l’industrie lourde sont en train de devenir de plus en plus “eco-friendly”. Étonnés ? Voilà pourquoi.

Les produits en fer et acier peuvent être soumis à des différents traitements pour être protégés par la corrosion due à l’écoulement du temps et aux agents atmosphériques. Les traitements les plus utilisés sont la galvanisation et la peinture, qui ont des décennies d’histoire derrière eux. De plus, grâce à l’évolution des technologies nécessaires à ces procédés, ces activités, qui dans le passé étaient moins réglées, sont en train de se convertir à un impact écologiquement durable.

Et nous, nous avons décidé d’emprunter ce chemin jusqu’au bout pour garantir que chaque produit est compatible à ce code éthique.

Le zinc et l’environnement

Le zinc est un élément présent en nature et il est essentiel pour tous organismes vivants, la flore, la faune et aussi les êtres humains. Chaque être vivant tolère un intervalle de concentration optimale de zinc et certains aliments en contiennent en bonne quantité. Sans entrer dans le détail d’un discours biochimique, on fait deux distinctions:

  • • Les êtres humains ne risquent pas de dommages par des excès de zinc, mais ils peuvent souffrir ses manques. Il suffit de penser à la composition des compléments alimentaires dans lesquels le zinc est le protagoniste avec le magnésium et le fer, parce que l’être humain doit tirer ces substances par les aliments vu qu’il n’est pas capable de le synthétiser de manière autonome.
  • • Pour les écosystèmes, il faut faire le discours inverse, c’est à dire que d’habitude le manque de zinc n’est pas un problème, mais une concentration excessive peut le devenir.
  • En considérant tout ça come prémisse, on comprend que le but principal de ce qui travaille avec ce métal dans des procédés industriels est d’en faciliter le traitement et la convertibilité dans l’environnement pour éviter des manques écologiques.

    En plus de cette primaire préoccupation, il y a d’autres aspects qui ont été envisagés et résolus pendant les années, en permettant aux procédés de galvanisation de GBM d’être respectueux de l’environnement par tous les moyens possibles.

    Les avantages principaux d’un moderne procédé de galvanisation

    On utilise les techniques métallurgiques les plus modernes pour que nos produits soient « eco-friendly ». Voilà les principaux aspects positifs de la galvanisation faite par GBM :

    1. La galvanisation est un de plus efficace moyen de protection de l’acier

    En protégeant au mieux nos produits de cette manière, on garantit leur durée pendant des décennies, même en cas de conditions météorologiques défavorables. En conséquence, il ne faut pas faire de l’entretien périodique et les coûts naturels de production n’augmenteront pas.

    2. Pas de perte de matériel

    Les procédés de galvanisation n’envisagent pas de pertes de matière, en évitant de consommer des ressources naturelles. De plus, même l’acier sera recyclable d’une manière meilleure vu qu’il n’est pas endommagé par l’érosion ou par causes naturelles. Dans notre continent, l’acier est le matériel le plus recyclé, jusqu’à 87% dans certains Pays de l’Union Européenne et pour maintenir des pourcentages si hauts, il faut garantir la même intégrité structurelle.

  • 3. La galvanisation permet une récupération très haute des résidus des traitements

    C’est un autre point cardinal de la durabilité de chaque procédé industriel : si on produit moins résidus, ils auront un impact moins dangereux sur l’environnement.

  • 4. Réduction de la consommation d’eau et des émissions du gaz-serre.

    Contrairement au siècle précédent pendant lequel il fallait d’énormes quantités d’eau pour la galvanisation, les techniques modernes et la modernisation des usines ont révolutionnés la consommation de cette ressource précieuse. Maintenant, les phases du traitement sont effectuées dans un établissement où le travail est un flux continu qui réduit les déchets et remploient la chaleur émise dans la mesure du possible ; pour conséquent, à partir de l’année 2000 jusqu’aujourd’hui on a obtenu une réduction de 90% de la consommation d’eau et de 60% des émissions de dioxyde de carbone.

  • 5.Conformité à la normative européenne 2011/65/UE

    La galvanisation de nos produits respect cette loi, ses modifications successives et ses intégrations par rapport aux limitations à l’usage de certaines substances dangereuses dans les appareils électriques et électroniques.

    Plus en détail, les procédés et les matériels que nous utilisons pour la galvanisation NE CONTIENNENT PAS :

  • a.Plomb;

  • b.Mercure;

  • c.Cadmium;

  • d.Chrome hexavalent;

  • e.Polybromobiphényles (PBB);

  • f.Polybromodiphényléthers (PBDE).

    Peinture : ce qui est changé.

    L’autre procédé très utilisé pour la protection du métal est la peinture. Et du pont de vue applicatif et par rapport à sa composition, les modernes techniques ont obtenu des gros améliorèrent au niveau de l’efficacité des consommations et de la réutilisation des déchets des traitements. De plus, en considérant la nature chimique de ces déchets, souvent ces ordures sont de la catégorie « déchets spéciaux » et ils ont des conséquences importantes à niveau de temps, de couts d’élimination et de leur impact sur l’environnement.

    En revanche, depuis quelques années, il y a un autre facteur très important dans le domaine de la peinture et il est en train de s’étendre de plus en plus : les peintures à base d’eau. Ces peintures, ou peintures hydrosolubles, permettent de dépasser des problèmes qu’auparavant on considérait insurmontable grâce à leur composition.

    Quels sont les avantages écologiques de nos produits peints ?

    Grace à l’utilise de peintures à base d’eau, on a obtenu ces résultats.

    1. Réduction des solvants traditionnels et leur substitution avec de l’eau.

    Selon les formules de deux peintures comparables à base de solvant et à base d’eau, on déduit que les peintures à l’eau contiennent un pourcentage des substances chimiques solvables très inférieure, avec une réduction moyenne de 40-50%. Bien évidemment, les conséquences sont une diffusion inferieure et moins dispersion même pendant le procédé de traitement de substances chimiques.

    2. Rréduction des substances volatiles dangereuses pendant la phase de séchage.

    A la base du procédé de peinture, il y a le système d’application d’une pellicule de protection continue et résistante sur l’acier, que on obtient dans la phase successive de l’application, le séchage. L’utilisation des vernis à base d’eau réduit jusqu’à 95% l’émission dans l’environnement de composés organiques volatils (COV, ou VOC en anglais), poudres très fines qui peuvent causer beaucoup de problèmes.

  • 3.Complète absence de certains solvants polluants utilisés dans le passé

    A cause de la composition de peintures à base d’eau, beaucoup de solvants utilisés de manière massive dans le passé ne peuvent pas être utilisés dans ces peintures en raison de leur liposolubilité élevée.

  • a.Toulène;

  • b.D'd’autres hydrocarbures aromatiques;

  • c.Trichloréthylène;

  • d.Perchloroéthylène;

  • e.Chlorure de vinyle et d’autres élément du groupe des solvants chlorés;

  • f.N-hexane

  • Last update:

    News

    World of Concrete - Las Vegas - 22 - 25 January 2019

    GBM will be at "World of Concrete" in Las Vegas - from 22 to 25 January 2019. Come and join us at the C6725 stand. We are waiting for you!

    Galvanisation et peinture : des procédé industriels écologiques ? En GBM, oui.

    Grace au progrès technique, un certain nombre de traitements du métal associés à l’industrie lourde sont en train de devenir de plus en plus “eco-friendly”. Étonnés ? Voilà pourquoi.

    B, D, E Class props: what is the difference among them?

    They all comply with the UNI EN 1065 European standard, they are able to guarantee high capacities. So what are the factors that help you choosing which prop to use?

    Septembre 2018: GBM obtient la certification ISO 9001:2015. Qu’est-ce que ça signifie?

    Le standard le plus connu et le plus désiré par rapport au système de gestion de qualité? Nous l’avons. Et on vous explique pourquoi il peut faire la différence pour une entreprise qui produit des étais et de l’échafaudage certifiés.

    Étais d’occasion PERI, Doka et Hünnebeck: découvrez comment réduire de 50% les coûts de votre chantier avec GBM.

    PERI, Doka, Hünnebeck et GBM réalisent depuis des décennies des produits fiables et de qualité. Mais est-il plus avantageux d’acheter des étais neufs ou d’occasion? Voici comment choisir.

    Étais galvanisés : "Tout ce qui brille n'est pas du zinc".

    Les étais galvanisés : les plus luisants, sont-ils les meilleurs ? Pas toujours. Il n’est pas si convenant de juger la qualité des matériaux de construction par leur esthétique. Il vaut mieux de connaître à fond les produits et leur application : voilà des règles pour évaluer correctement un étai.

    Nous contacter: informations, prix et devis

    Vous souhaitez recevoir de plus amples informations sur les produits GBM? N’hésitez pas à poser vos questions!


      J’autorise le traitement de mes données personnelles (les données fournies seront utilisées exclusivement pour répondre à cette demande).

    E-mail: sales@gbmitaly.com - Téléphone: +39 030 9067005 - Whatsapp: +39 331 188 0953