ÉTAIS NÉCESSAIRES POUR SOUTENIR UN PLANCHER : GUIDE SUR LA MANIÈRE D’ÉTABLIR LES DISTANCES, LES CLASSES ET LES QUANTITÉS

À quelle distance dois-je placer les étais pour soutenir un plancher ? De quelle classe doivent-ils être ? Combien d’étais me seront nécessaires pour travailler correctement ? Des questions qui ne sont pas banales, voici un guide qui vous aidera à trouver les réponses.

DEMANDEZ UN DEVIS EN LIGNE

Établir correctement les quantités, le nombre et les distances des étais à utiliser pour poser un plancher n’est pas un calcul instantané et les dynamiques sous-jacentes à ce calcul échappent parfois même aux spécialistes de ce secteur. Ci-dessous nous fournissons quelques lignes directrices pour comprendre comment procéder.

IMPORTANT : les valeurs indiquées dans les tableaux ci-dessous sont INDICATIVES et ont été obtenues en se basant sur des coefficients standards, en vue de donner une idée approximative des quantités, des capacités et des distances des étais. Mais aucun tableau ne peut remplacer les calculs de charge effectués par un ingénieur en bâtiment ou une autre figure professionnelle équivalente, ces calculs de charge étant NÉCESSAIRES à la conception et la réalisation de tout chantier de construction.

À quelle distance maximum les uns des autres puis-je positionner les étais? Et comment établir la distance d’entraxe des poutres transversales et de celles longitudinales?

La procédure habituelle de réalisation d’un plancher s’effectue au moyen d’un système composé d’une surface continue d’intrados du plancher réalisée avec un coffrage constitué de planches en bois ; elles sont soutenues, de façon transversale, par des poutres en bois avec section en I de hauteur variable.

Ce système de poutres est à son tour soutenu par des poutres disposées longitudinalement par rapport aux panneaux, qui reposent sur des appuis constitués d’étais (classes B - D - E).

L’appui des poutres sur l’étai s’effectue généralement au moyen d’un composant spécifique tel que la fourche ; afin de stabiliser tout le système et permettre un désarmement rapide, efficace et sûr des étais, l’emploi d’un trépied en acier est prévu.

Dans le cadre du projet, les distances à établir sont:

  • Les distances d’entraxe entre les poutres transversales (1);
  • Les distances d’entraxe entre les poutres longitudinales (2);
  • Les distances entre les étais (3).

Dans le tableau 1 ci-dessous sont indiquées les distances standard, de la même manière que les charges génériques du plancher en fonction de son épaisseur (IMPORTANT : durant la réalisation d’un projet, cette valeur précise doit être calculée par un technicien). Dans l’exemple que nous présenterons ci-dessous, nous expliquerons comment calculer les distances (1) et (3) correctes, en partant d’une distance (2) de notre choix.

Comment déterminer correctement la classe d’étais à utiliser?

Pour vérifier que la classe et le modèle d’un étai sont fonctionnels à la réalisation de notre ouvrage, il faut procéder au choix d’une classe d’étai : choix d’une classe d’étai générique.

C (charge ultime sur étai) < R (résistance caractéristique de projet)

C étant déterminé par la somme des valeurs suivantes:

  • Poids propre des planches;
  • Poids propre des poutres en bois (transversales plus longitudinales);
  • Poids propre de l’étai choisi;
  • Charge béton armé (béton);
  • Charge mobile.

Note : R est déterminé au moyen des formules présentes dans le tableau 2 en fonction des longueurs d’extension de l’étai choisi et de la hauteur du plancher à réaliser.

Combien d’étais faut-il pour soutenir mon plancher?

Après avoir déterminé les distances d’entraxe entre les poutres, les distances maximum consenties entre les étais et la classe/le modèle d’étais à utiliser, le nombre d’étais nécessaires pourra être calculé tout simplement en fonction de la surface du plancher qu’ils devront soutenir.

Comment lire les tableaux – un exemple pratique

Procédons avec un exemple commenté de façon à mieux pouvoir illustrer les opérations à effectuer pas à pas.

En considérant un plancher en béton armé de 0.24 m d’épaisseur finale et une distance entre les appuis des panneaux sur les poutres de 0,667 m, d’après le tableau 1 l’on obtient les étapes suivantes:

1. Prendre en compte la ligne de l’épaisseur du plancher choisi (par ex. 0.24 m).

2. Établir une distance des poutres secondaires, qui sera notre distance (2), par exemple 0,667 m dans les colonnes à en-tête jaune;

3. Aller à l’intersection de la ligne et de la colonne choisie, de cette manière l’on obtient une valeur de 2,55 mètres;

4. Trouver la distance des poutres principales. Pour cela, il faut prendre la valeur que l’on vient d’obtenir, 2,55 mètres, et trouver parmi les cases rouges du tableau la valeur la plus proche de celle-ci par défaut, dans notre cas il s’agit de 2,50 mètres. Ce sera donc notre distance (1);

5. Aller à l’intersection entre la ligne et la nouvelle colonne obtenue, de cette manière l’on obtient la valeur de 1,11 m, qui est notre distance (3).

Nous avons donc les trois distances : la distance d’entraxe entre les poutres principales de 2,50 mètres, obtenue d’après le tableau ; la distance d’entraxe entre les poutres secondaires de 0,667 mètres choisie par nous parmi celles disponibles ; la distance entre les étais de 1,11 mètres obtenue d’après le tableau.

Nous souhaitons maintenant établir si un certain type d’étai peut être utilisé ou pas. Choisissons par exemple un étai de classe B, modèle B40 (extensions de 2,5 à 4,0 mètres) avec extension h égale à 2,8 mètres entre le plancher au-dessous et le plancher à coffrer.

Nous aurons les données suivantes:

C= 32.55 kN; charge résultant de calculs de projet comprenant le facteur de sécurité 1.5 – voir NTC18 (Normes Techniques pour les Constructions italiennes, basées sur les réglementations communautaires européennes) – données de l’exemple issues du tableau 3.

R= 68x4.0/2.8² = 34.69 kN (Donnée calculée en utilisant la formule spéciale présente dans le tableau 2).

Vu que 32,29 kN < 34,69 kN, l’étai choisi résulte parfaitement adapté. Si cela n’était pas le cas, il aurait fallu augmenter la classe de l’étai en le vérifiant comme ci-dessus.

NOTE : Avec la formule ci-dessus, nous sommes en mesure de vérifier que chaque étai conforme à la classe B40 est en mesure de soutenir la charge requise. La résistance caractéristique de 34,69 kN correspond à une capacité de 21,02 kN. Les étais GBM B40 ont une résistance caractéristique de (37,62kN) et une capacité (22,8kN) supérieures à celles requises.

Tableaux

TABLEAU 1

TABLEAU 2

TABLEAU 3

Poids propre des planches: 0,125 x 1,11 x 2,5 = 0,347 kN

Poids propre des poutres en bois: 0,05 x (1,11 + (2,5 x 2)) = 0,306 kN

Poids étai = 0,24 kN

Charge béton = 25 x 0,24 x 1,11 x 2,5 = 16,65 kN

Charge mobile (CNR 10027/85) = 1,5 x 1,11 x 2,5 = 4,16 kN

TOTAL = (0,347+0,306+0,24+16,65+4,16) x 1,5 = 32,55 kN

Last Update:

News

Échafaudage multidirectionnel GBM certifié EN 17067:2013

Échafaudage multidirectionnel GBM certifié EN 17067:2013

La solution idéale pour la conception et la construction d’échafaudages complexes.
Guide des différents types de grues de chantier

Guide des différents types de grues de chantier

Sur chaque chantier sur lequel l’on travaille en hauteur ou s’il faut manutentionner des éléments de construction qui ne peuvent être déplacés d’une autre manière, l’on peut trouver les trois types de grues les plus communes : les grues à tour, les grues à tour à montage automatisé et les grues télescopiques.
B, D, E Class props: what is the difference among them?

B, D, E Class props: what is the difference among them?

They all comply with the UNI EN 1065 European standard, they are able to guarantee high capacities. So what are the factors that help you choosing which prop to use?

News

Nous contacter: informations, prix et devis

Vous souhaitez recevoir de plus amples informations sur les produits GBM? N’hésitez pas à poser vos questions!


  J’autorise le traitement de mes données personnelles (les données fournies seront utilisées exclusivement pour répondre à cette demande).

Ou:

Contact GBM

Téléphone
+39 030 9067005

Whatsapp
+39 331 188 0953